Avertir le modérateur

jeudi, 10 avril 2008

En attendant Bleus-Blacks

« Les cons ça osent tout, ç’est même à ça qu’on les reconnaît ».

M. Audiard

 

 

Inutile de préciser à qui est destinée la formule ciselée au point de croire qu’elle a été pondue sur mesure pour le tarnais.

 

Qu’on en juge par la composition de l’équipe :

 

Traille - Clerc, Marty, Jauzion, Heymans - (o) Beauxis, (m) Elissalde - Dusautoir, Bonnaire, Betsen - Thion, Pelous - De Villiers, Ibanez (cap.), Milloud.

Remplaçants: Szarzewski, Poux, Chabal, Harinordoquy, Michalak, Dominici, Poitrenaud

 

Vous avez bien vu Traille à l’arrière, poste jamais occupé à ce niveau par l’ancien palois, l’erreur du match d’ouverture face aux Pumas est reconduite, face à une grosse équipe, on met un joueur inexpérimenté à ce poste très exposé.

 

Mais l’essentiel n’est pas là, tout se passe comme si Laporte nous disait, c’est mon dernier match : Allez vous faire foutre !

 

Grâce au rugby, moi le joueur médiocre, l’entraîneur moyen, le sélectionneur nul j’ai acquis une position sociale, financière et politique à nulle autre pareille, à a peine 45 piges j’ai quasi-tout. Pour cela il faut quelque talent il est vrai, la com’ pour commencer, faire un peu de lèche, et faire » rugggby », en un mot avoir l’assent du grand Suttt.

 

Laporte avec cette équipe témoigne comme jamais de son imposture, jamais une équipe de France n’a eu autant de moyens pour se préparer, jamais une équipe de rugby n’a été aussi soutenue par les médias, jamais l’engouement pour le rugby n’a été aussi fort dans ce pays, et au bout de 8 ans, le petit roi de Gaillac est nu, au bout de 8 ans, il n’a pas imposé de style de jeu, au bout de plusieurs mois de préparation il est à la recherche de son équipe, au bout de plusieurs mois de préparation aucun esprit de groupe ne s’est dégagé, aucune cohésion, aucun esprit de corps sans lequel la victoire est impossible, en comparaison l’esprit animant les Pumas est cruel…

 

Laporte nous chie dans la bouche au terme de cette Coupe du monde pour les Bleus, en 4 matchs il n’a jamais aligné la même équipe, dans ces conditions comment en vouloir aux joueurs s’ils manquent d’automatisme ?

 

Il mise tout sur le jeu au pied, certes, comme il misait sur Heymans face aux Pumas.

 

Un professionnel du rugby ne peut en galvauder son esprit en jouant des années d’efforts et de sacrifices pour certains joueurs en faisant un pari en quart de finale de la Coupe du Monde face à peut être la meilleure équipe qui n’est jamais existé dans le temps du rugby.

 

Traille à l’arrière, c’est se foutre de la gueule de Castaignède qui aurait du être avec les 30, Traille est lent, pas particulièrement adroit, en plus son mental est pas à la hauteur, depuis le début de la Coupe du Monde, n’ayons pas peur des mots il a fait que dalle, si le jeu au pied est le seul critère autant sélectionner Lescarbourra !

 

Marty au centre c’est chier dans les bottes de Fritz, qui aurait du aussi faire partie des 30, Marty est incapable d’inventivité au centre, il est maladroit et bouffe les ballons, les Blacks vont y marcher sur la gueule

 

Rougerie, pour une fois le jaunard par sa puissance aurait du être titulaire, cet automne il fut l’un des rares à se révolter face aux Blacks, il est même pas sur le banc…

 

Quant à ce peuvre Jauzion, il n’est que l’ombre du joueur étincelant qu’il a été, le mal est dans la tête, son intelligence a du lui permettre depuis longtemps de dissiper les ombres laportaises.

 

Beauxis, est le 10 de demain c’est vrai, est-il celui d’aujourd’hui ? on peut le croire mais pourquoi attendre le match le plus difficile pour le titulariser, de n°3 il est n°1 cela montre bien une fois encore l’inconstance de Laporte, si Beauxis est si fort que cela, si mature etc, pourquoi ne pas l’avoir mis en n°1 d’emblée ? Si La Miche doit le remplacer en cours de jeu, faudra pas lui demander de jouer en confiance, au moment précis où il pensait avoir gagné sa place (Irlande), La miche se retrouve sur le banc, cette sale gestion des hommes est honteuse, quasi-fasciste, pour s’en convaincre il suffit de se rappeler des joueurs sacrifiés et massacrés lors de la dernière tournée chez les Blacks.

 

Ellisalde, dont la passe n’est pas le fort aura bien du mal dans une association nouvelle face à la meilleure 3ème ligne du monde, Laporte n’a pas de couille : On meurt avec ses idées ! Il devait continuer avec la charnière La Miche-Ellisalde, ce nouveau changement illustre l’absence de moelle du tarnais, il n’a qu’une conviction : tout pour ma gueule, je suis colère, le tarnais a brisé la vitrine Bleus de France, il a la responsabilité de la faillite sportive de notre Coupe du Monde ! Une génération de joueur va être broyée, n’ayant eu que de minables (grand) chlem a se mettre sous la dent.

 

Devant du très classique…sauf que Nallet vaut mieux que Pellous et Martin que Dusautoir, tous deux cet automne ont comme Rougerie étaient les seuls à défier les Blacks.

 

Il est scandaleux que Martin ne soit pas sur le banc à la place du fade Harinordoquy, comme Rougerie devrait être à la place de Dominici, qui n’est plus le feu follet de 1999, on ne construit pas l’avenir en rejouant les parties du passé !

 

Du défi, de l’orgueil il en faut pour commencer à entrevoir le bout d’un espoir d’une éventuelle hypothèse de victoire, or les héros de 99 sont fatigués, Pelous, Ibanez et De Villiers manquent de jus, les leaders ne sont plus que des dealers de nostalgie, le coup de 1999 ont le fait une fois, pas deux, de plus les Blacks de 2007 sont plus forts que ceux de 1999 alors que les Bleus de 1999 l’étaient plus que ceux d’aujourd’hui, l’équipe avait une ossature, de l’inventivité et un collectif.

 

ET SURTOUT, la bande à Skrela-Villepreux a gagné parce qu’elle était imaginative, parce que le jeu était au service des joueurs, la petite bande à Laporte est paralysée, n’a jamais pris la moindre initiative dans le jeu, elle s’est même payée le luxe d’être brouillonne face à de biens modestes géorgiens.

 

En 4 matchs, 4 équipes avec les mêmes lacunes et insuffisances, un nivellement par le bas s’est opéré entre les joueurs, le doute s’est généralisé, aucun leader ne s’est imposé, aucun joueur n’apparaît comme le meilleur à son poste au niveau mondial. Les Bleus sans âme sont bien ternes.

 

Ouvrons les yeux, le miracle ne se reproduit pas, le rideau de fumée va bientôt se dissiper, pour laisser place au noir, au noir et à nos yeux pour pleurer.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu