Avertir le modérateur

jeudi, 10 avril 2008

En attendant le Tournoi 2005

Après une longue et pénible intervention des services techniques compétents, Didousports.com reprend. Au sortir de l'hiver, quand les couilles encore gelées frémissent d'un élan printanier venant de la verge, un événement séculaire se produit avec une régularité que l'on ne rencontre que dans le rut du cabrit : le Tournoi arrive. Et avec lui son cortège de bières tiédasses, de chants saxons soutenus par des blondes fadasses, de samedis après-midi enfiévrés, le téléphone décroché; bref ce rituel rassurant et prenant nous emporte à nouveau. Sauf qu'ici, mal très français on aime bien râler, grogner voire éructer après les gros porcs de la fédé et ce conneau de Laporte. Car désormais depuis que celui préside aux destinées du XV de France comme on l'écrit un peu facilement n'importe où, on n'est jamais déçu. Pour commencer distinguons le tout de la partie. Le tout c'est bien sûr ce Tournoi 2005, Laporte prétend le gagner, on ne lui en demande pas tant, ce qu'on veut c'est qu'il batisse une équipe capable de gravir l'Everest du rugby mondial en 2007, à la maison. Or, pour des raisons de communication, Laporte ne raisonne qu'à très court terme, il installe une charnière, la 23 ème depuis qu'il est aux commandes des Bleus !, qui ne représente pas l'avenir. On sait depuis toujours l'importance de ces deux joueurs dans la réussite d'une équipe, sans charnière exceptionnelle, pas d'équipe exceptionnelle. Pourquoi ne pas faire appel à Durand de l'USAP, si c'est pour faire venir des 10 trentenaire, Penaud, ferait aussi bien l'affaire, mais il a c'est vrai mauvais caractère. Comme toujours Laporte prend des demi-mesure, c'est un gagne petit, un mange merde qui n'est plus à une contradiction près. Exemples : il vire Chabal, et le rappelle, il vire Tabacco et le rappelle, il vire Mignoni et le rappelle. Les défenseurs de Laporte, très présents sur les rives de l'Urugne et de la Garonne, objecterons, s'ils connaissent le mot, que seuls les imbéciles changent pas d'avis; mais à ce rythme, là ça tient plus du n'importe quoi.
Il a organisé l'ossature de son équipe type autour de joueurs inconstants. Michalak et Harinordoquy représentent le profil type de ces joueurs, ils ont pourtant été placé sur un piedestal. Qui peut me citer un seul match vraiment convaincant de ces deux ? Quelques éclats ici et là c'est vrai, mais pas la constance d'un patron, d'un gars qui tient la barraque contre vents et marées. Au contraire ces joueurs sont déboussolés, Michalak est ni un véritable 10 (pied trop faible, et imprécis, coup de pied de rouge gorge) ni un 9 (passe de moineau), pour le faire briller, on met Ellisalde qui n'est qu'une courroie de transmission pack -10, aucune initiative, aucun départ fermé, aucun petit coup de pied par dessus, aucun changement de sens, bref une billasse. La comparaison a été dure pour lui face à Durand dans le match de l'USAP/ST où ce dernier, véritable patron a toujours cherché à mettre le feu. Harinordoquy, le pauvre, il a chopé la melon, il en peux plus, résultat, il perd sa place de 8 en club au profit d'un vieux Lièvremont, plus perce-muraille que jamais. Outre la transparence de nos charnières sous l'ère Laporte (Galthiè mis à part), notre troisième ligne, certes de qualité, manque de percussion. Sans compter que Magne cet automne ne jouait pas en club, et Harinordoquy en club jouait pas à sa place. Il manque un joueur de percussion, à tel point qu'on envisage de mettre Servat en 8. Là encore on marche sur la tête, un bon Quinze c'est un bon squelette ( 2,8, 9,10,12,15), mis à part le 2, pour le reste on attend toujours. En 8, on l'a vu, pas de pénétration, Tabacco est un bon sauteur, mais question pénétration, c'est zéro, la charnière on verra, le 15, Elhorgua est bien gentil, ça fait 5 ans qu'il fait le va et vient chez les bleus, il est rapide mais son coup de pied et sa défense ne sont pas dignes d'un grand 15. Aux ailes, l'autre bestiau de Rougerie est conservé, nul en relance, il sait pas faire une passe, seul acquis pour lui, il a gardé un peu de révolte contre les Blacks en novembre dernier. Dominici, de plus en plus tocard malgré ses qualités n'incarne pas l'avenir. Les centres sont solides, bons en défense, en pénétration, au pied, mais pour l'imagination autant avoir à faire à un bulot, mais avec Servat, Pelous, Marconnet, Thion, ils sont les seules valeurs sûres pour 2007 de ce XV. J'attends que demain d'autres émergent enfin.
En résumé on peut reprocher à Laporte de faire appel à des vieux qui n'ont jamais vraiment fait l'affaire (Tabacco, Elhorga), de garder des jeunes qui ne la font pas (Rougerie), de garder des vieux qui ne préparent pas l'avenir (Dominici, De Villiers, des parisiens comme par hasard ...) et de se priver de jeunes. Certes il fait appel à des jeunes, Lemboley, Nyanga, Valbon, mais ils font banquettes. Des matchs a priori facile à domicile contre une équipe faible, c'est le contexte révé pour faire des essais. Et j'en viens à La partie, à moins d'avoir fait l'école de rugby du SRRA (à l'époque SR), et de ne rien y comprendre, nul n'envisage sérieusement une défaite des bleus demain. Il faut se souvenir que l'an passé, les Ecossais ont pris 31 à 0 chez eux, et qu'ils n'ont pas gagné un match, l'Italie les a même battus. Donc le sort du match ne présente guère d'intérêt, la manière dont il sera conduit davantage, même, et c'est le défaut fondamental des Bleus version Laporte, si une victoire avec la manière (de Bigorre) n'est gage d'aucune assurance. Malgré la belle victoire contre les Wallabies, la même équipe, broyée par les Pumas, a explosé face aux Blacks.
Demain à Didousports, comme dans de multiples troquets de France, on poussera pour les Bleus, on frissonnera à l'écoute de Flowers of Scotland, en espérant secrètement encore et toujours la démission de Laporte. Didousports enverra d'ailleurs un de ses envoyés spéciaux demain au Stade de France pour vous rendre compte, dès que possible de ce premier match du Tournoi 2006.

Bonne bourre à tous.

Demain débranchez le son et écoutez Sud Radio

Didousports.com et le Blue Fucking Boy sont heureux de vous présenter la composition de l'équipe de France

15-Pépito Elhorga; 14-Aurélien Rougerie, 13-Brian Liebenberg, 12-Damien Traille, 11-Christophe Dominici; 10-Yann Delaigue, 9-Pierre Mignoni; 8-Patrick Tabacco, 7-Sébastien Chabal, 6-Julien Bonnaire, 5-Jérôme Thion, 4-Fabien Pelous (cap), 3-Pieter de Villier, 2-William Servat, 1-Sylvain Marconnet

Remplaçants:

16-Sébastien Bruno, 17-Olivier Milloud, 18-Grégory Lamboley, 19-Yannick Nyanga, 20-Dimitri Yachvili, 21-Frédéric Michalak, 22-Ludovic Valbon.


Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu