Avertir le modérateur

lundi, 25 mai 2009

Dessine-moi un champion (Top 14)

Maintenant que les demies sont connues, si j'en crois mes amis parieurs, on s'achemine tout droit vers une finale :

USAP-Stade Toulousain (le A signifie Arlequins, et oui)

Cette finale est  jouée  six fois, avec une victoire certaine pour les "rouge et noir" (sauf pour Fino, el buro et La Doume, el buron) dans 5 cas. Il est vrai qu'en 10 ans l'USAP a en perdu deux.

Bien sur c'est fastoche de jouer le stade champion, même celui qui voit une autre finale (contre l'Asm) joue le Stade champion. Comme quoi c'est difficile de suivre l'actualité sportive en Lozère même s'il y a la télé cryptée en Lozère. Et puis votre serviteur joue les jaunards champions.

 

Une finale USAP-Stade c'est la logique, le premier contre le deuxième, quel que soit l'ordre final d'arrivé, avec de gros doute vu que Paris veut éviter le Stade en demi et que le Stade veut tout aussi éviter les jaunards (raté !).

En règle générale, c'est-à-dire toujours sauf quand ça marche pas (comme l'en passé), le premier bat le deuxième, évidemment cette année ils sont si proches que bien malin...

Mais le Stade reste le Stade  et en finale, l'USAP sans un ouvreur digne de ce nom (je ne parle même pas du forfait de Carter, Lescarbourra aurait aussi bien fait l'affaire), ça va être complicado pour les catalans (Tincu, Alavres, Freshwater, Cusiter, Burger et autres natifs entre la Têt et l'Agly).

Bon l'USAP sera pas champion.

Le Stade c'est une autre paire de manche comme le dit Jamel, favori logique du début du championnat le Stade 2009 paraît moins armé que l'an passé pour ramener le bouclard au Capitole. L'an passé Kelleher avait joué un rôle déterminant, depuis sa blessure il est pas revenu au top, plus grave à 3 encablures du titre comme le dit captain Igloo, bien malin sait qui formera la charnière avec le Tout Noir, La Miche, Ellisalde, Skrela ? C'est pas à des amateurs de rugby (pléonasme quand on en est à ce stade de la lecture) que je vais apprendre que la charnière est indispensable pour gagner, c'est nécessaire, pas suffisant certes (voir les défaites des jaunards), mais bon nécessaire.

Sans compter que le beau jeu à la toulousaine est chaque jour à ranger au rayon des GMP (les grands mythes de papa), des quatre demi-finalistes le Stade est l'équipe qui a marqué le moins d'essai !!! Par contre le Stade a la meilleure défense avec Perpi, c'est donc plus sur ses qualités défensives qu'offensives que le Stade en est là où il est, si tu vois ce que je veux dire...

Les lignes arrières rouges et noires paraissent émoussées depuis bien longtemps. Pire mentalement, et le match contre Cardiff est exemplaire, la belle machine d'Ernest Wallon est pas au mieux.

Bon le Stade sera pas champion (sauf gros coup de moule).

 

Les Parigots sont pas au mieux non plus. les saisons passées Hernandez, le Gérard Majax de la gonfle (tu sens mon doigt, tiens voilà mes mains), avait la capacité de sortir son équipe de mauvais pas. Cette année, je ne sais pas où il a mis sa baguette magique (ça va Max ?), mais le moins que l'on puisse dire est qu'El Mago il l'a pas raflé (le magot, oh tu suis!). En plus Roncero a fini par se griller avec son vice et coûte de plus en plus cher à son équipe, à son image, pleine de vices et viellissante. C'est pas Bastareaud qui va renverser la vapeur, il marche presque tout le match, il est aussi mobile qu'une pierre tombale et défend comme une porte tambour.

Bon on va pas épiloguer, le Stade F sera pas champion.

Du coup reste les jaunards :

Abonnés aux finales perdues comme DSK à Penthouse, les jaunards écrasent tout (ou presque) sur leur passage depuis décembre. Un cinq de devant mobile et puissant, une troisième ligne de niveau international (Audebert chez les Bleus), une charnière expérimentée  qui se trouve les yeux fermés, un buteur à la régularité métronomique,  une ligne arrière en pleine confiance, où trône l'incroyable Nalaga et où même Rougerie le pire n'est jamais certain.

Plus un mental à toute épreuve, les jaunards dans la peau du challenger vont faire mal.

Evidemment la route du titre passe par Bordeaux...

Cette brillante analyse est corroborée par : http://www.lesexperts-rugby.com/index-classementdemi.html

13:17 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1)

jeudi, 14 mai 2009

Top 14 morne plaine

Les deux stades (haut lieu des avant-matchs du tournoi au Parc),  ASM, USAP ou BO, depuis plus de 5 ans, on retrouve les mêmes en demi-finale et chaque fois les jaunards perdent. Voilà en gros à quoi pourrait se résumer le Top 14 et plus largement le rugby : sport se jouant à XV  où à la fin l'ASM perd.

Rien de très folichon comme dirait ma mémé ou de très bandant selon pépé.

Et pourtant le Top 14 attire chaque année davantage de spectateurs et de téléspectateurs. Cela est sans doute du, pas que, mais quand même, à l'afflux de stars étrangères souvent toutes noires (Umage, Collins, Kelleher, Carter...) ou blanches sur le déclin (Thompson, Cohen..), voire pumesques et magiques (Hernandez, Super Mario...). Bref le Top 14 est pas loin de devenir à l'image de la first league anglaise, championnat où les gros salaires peuvent lever le doigt, et comme chez les Beefs, l'équipe nationale fait pas grand chose (pour s'en convaincre bloquer un pont du mois de mai et lire les 70 notes précédentes). Quand ça arrive chez les footeux tout le monde gueule en France au pillage des clubs formateurs etc., quand les frenchies attirent les stars de la planète ovale on regrette juste de pas avoir de pilier droit ou d'ouvreur made in France. C'est si vrai qu'on en est réduit à prendre des dacquois, c'est dire le niveau (en gros niveau Pro 2, dont les matchs consolent les nostalgiques du groupe A, sauf qu'un Narbonne-Béziers, ça fait moyennent rêver, même du côté de Mèze).

Bref question suspense le Top 14 ça vaut pas Rouletabille, mais ça marche alors pourquoi changer ?

Quelles sont loin nos phases finales d'antan hissées au rang de mythe chevaleresque ou le bon (en gros les rouge et noirs de la Garonne) affrontait le mauvais (en gros tous les autres sauf les bariolés de jean Bouin pour cause de parisianisme médiatique), avec des rebondissements avec le méchant qui gagne à la fin (Bègles) voire le bizarre (le beau Racing, le CO) quand ce n'est pas le pistonné (Agen).

L'idée a fini par faire son chemin, assez curieusement d'ailleurs à l'heure où les pleureuses du Top 14, se lamentent sur "le nombre trop important de match que font nos internationaux usés jusqu'à la corde" on va rajouter des phases finales batardes. Le pluriel est même de trop en fait puisqu'on a une phase finale : le 3ème rencontre le 6ème et le 4ème le 5ème. Du coup les deux premiers seront encore plus premiers vu qu'ils auront un match dans les chausettes en moins, match au couteau qui plus est.

Much about nothing, beaucoup de bruit pour rien comme on dit de ce côté du Channel.

La logique est donc pas le point fort du prochain Top 14, il est vrai que la logique est rarement respectée quand Novès (superbe dans son rôle attitré de pleureuse) chante partout, dans le moindre micro dressé par un manchot que ses internationaux ne sont plus de poneys fringuants pour cause de matchs à répétition, ou tout simplement pas là, privés de championnat pour cause de match international et qu'il se dépêche d'en recruter...

Un Top 12 aurait eu le mérite de ressembler à quelque chose, mais bon ça fait deux clubs pas contents, sans compter que ça multiplie les chances du CO d'aller tâter de la Pro2. Quand des clubs landais, ces paysans de gersois ou d'albigeois sont concernés, les foules liguesques sont pas super mobilisées.

Un Top 12 sponsorisé par le conseil général de l'Aveyron ça aurait davantage de gueule que de filer des royalties à Polnareff...

L'important c'est de donner l'impression de changer pour que rien ne change, je parie un fut de mousse (je te laisse le choix dans la marque et ce n'est pas une contrepéterie) que l'an prochain, on retrouvera le club des cinq  en demi, moins un évidemment,  faut suivre un peu quand même, les casques ça aussi sert à protéger la tête.

D'ailleurs si on regarde les chiffres d'un peu près, sans être un génie de la finance en prison, on s'aperçoit que les plus gros budgets sont en haut et les plus petits en bas, avec Brive ou le CO qui de temps en temps  jouent à l'exception confirmant la règle.

Du coup les joutes du Top 14 auraient davantage leur place dans les pages saumon du Figaro que dans les jaunes du Midol. Bon les goûts et les couleurs ça se discute pas.

Valeo !

Salut, santé et prospérité

 

PS : rien sur Chaballll

 

mardi, 12 mai 2009

Pari des Amis 2009

Vous les attendiez tous avec impatience voilà les pronos pour le bouclard de la saison 2008-2009 (j'ai toujours pas touché celui du Stade...)

Par ordre de pari :

Fino USAP 21 - Stade Toulousain 17 (AMB USAP !)

Plumo : Stade Toulousain   :  25 USAP :  18 (Salut ma poule, voilà mon choix de champion pour cette année).

Killy STADE 35 / USAP 20 (On est les champion) La faute est d'origine !

Tintin : ST 28 / USAP 12

Aziz : ST 25 / ASM 19

Tintin en route pour un cinquième titre (toujours aussi modeste le Trace)

Didou : ASM 19 - USAP 17 (Le bouclard aux jaunards)

Toubib free : Perpignan 12   Stade toulousain 20

Doumé : Usap 25 - 22 stade toulousain (envoyé par BlackBerry siousplet)

 

Visiblement cette année Antoine à mieux à faire que le Pari des Amis

Prochainement analyses et commentaire pronos, bilan du Top 14 et tutti...frutti

En attendant rappel à la population rendez-vous d'une belle brochette de parieurs à Bordeaux le 29 mai, pour les demis.

J'en connais qui au sortir du match, après le résultat d'un probable Stade-Stade auront le coeur gros et le videront comme ils pourront en s'emplissant la panse...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu