Avertir le modérateur

lundi, 06 juillet 2009

Touche pas à mon Black (1)

Les Blacks battus par les Bleus à l'issue des deux tests.

Une victoire en trompe-l'oeil comme pourrait le chanter Montagné. Car si on met de côté la déferlante chauvine saluant la victoire des Bleus 27  à  22 lors du premier test que reste-t-il ? Pas grand chose comme l'a durement  soulignée la branlée contre les Wallabies une semaine plus tard.

Commençons par les Blacks.

Vite enterrée, c'est la seule équipe au monde à proposer un jeu ambitieux fait de mouvements permanents, de soutien perpétuel dans l'axe, de passes après contact, qui ne privéligie jamais le jeu au détriment de son esprit.

C'est la seule équipe au monde qui menée au score continue d'attaquer dans ses 22. C'est la seule équipe au monde qui ne se débarrasse pas du ballon d'un coup de pied foireux après un avantage signalé par l'arbitre.

Chaque joueur a le souci d'allier l'efficacité au beau geste et d'avancer ballon en main tout en limitant les fautes de main. C'est l'équipe dont la volonté de produire du jeu est telle que depuis 1987 elle n'a jamais plus gagné de Coupe du Monde. La rationalité défensive l'emportant sur l'inventivité offensive.

Depuis ce premier titre opposant en finale les équipes nourrissant une grande volonté de produire du jeu (Blacks/Bleus), pas grand chose à se mettre sous la dent.

Depuis ce temps béni à piliers moustachu, le rugby mondial est dominé par les équipes produisant un jeu aussi emmerdant que celui du "Grand Béziers", les mornifles, fourchettes et autres joyeusetées en moins. J'ai nommé les Wallabies (1991, 1999) , les Boks (1995-2007) et les Beefs (2003).

Tout le monde s'est aligné sur ce jeu fait de défense agressive, de chandelles et de longs coups de pied de déplacement. Match emblématique : le dernier test contre l'Australie a été sauvé par une diffusion à l'heure de l'apéro, à 9 heures du matin, tout le monde serait retourné se coucher.

Résultat des courses :depuis plus de 20 ans, sauf exception on s'amuse autant dans un stade de rugby ou devant sa télé, sauf exceptions, autant qu'à un enterrement mormon.

Le seul moyen de revenir à l'essence de ce sport dont l'exclusive richesse tient dans l'alternance d'un combat âpre devant et d'envolées lyriques derrière, c'est de voir à nouveau les Blacks gagner la Coupe du Monde en 2011.

Seulement rien n'est moins sûr, le rugby Black est en danger. La fédération Black est exsangue sur le plan financier, ses meilleurs joueurs sont tentés par l'appel du large. Rendez-vous compte, environ 4 millions d'habitants (moins que la région PACA) et 140 000 licenciés alors que la France avec ses 64 millions en compte à peu près 100 000 de plus.

Le rugby Black est un éco-système sportif en danger qu'il est capital de préserver. C'est pas Willy qu'il faut sauver, mais Ritchie et sa bande.

Alors on va pas sauter au plafond comme un bouchon de champ énervé (c'est mieux qu'un Champ énervé mettant un bouchon) parce que les Blacks ont perdu le premier test de 5 points et gagné le second péniblement de 4.

D'abord les Bleus ont rencontré une équipe B, avec un Donald aux commandes aussi inspiré pour orienter le jeu que son homologue à bec de canard pour trousser Daisy. Comme si cela ne suffissait pas : un pack rajeuni sans ses leaders Mac Caw et So'oialo et Williams ; une ligne de trois-quart décapitée sans le génial Carter

Et pourtant en dépit de ces faiblesses, ce sont les Blacks qui ont produit le plus de jeu (en particulier lors de la seconde mi-temps du premier test), ce sont les Blacks qui ont remonté 14 points lors de ce premier test et auraient très bien pu gagner à l'arrache si le Donald avec ses pieds palmés ne touchait pas le poteau sur une pénalité. Ce sont les Blacks qui font preuve de maîtrise lors du second test et privent de tout ballon des Bleus cantonnés à des tâches défensives et un rien fébriles, multipliant les fautes au sol pour endiguer la marée noire. Si bien que 8-0 à la fin de la première mi-temps c'était vraiment pas cher payé (d'autant qu'au début de la seconde mi-temps, l'essai d'Heymans, aussi beau soit-il, paraît bien souillé d'un en-avant sur la passe que lui fait Médard.

Alors après tout ça parler d'exploit ou de renaissance de l'équipe de France, on attendra un peu, au moins la tournée automnale (les Blacks au vélodrome, les Boks au Stadium).

On se gardera donc d'aller chercher dans le dico des superlatifs de quoi chroniquer la tournée de ce mois de juin 2009.

Il est vrai qu'on trouve en face de superbes joueurs :  Nonu, Mealamau, Muliana. J'irai pas jusqu'à dire que ce dernier à deux Médard dans chaque jambes, mais ses relances sont un véritable régal

Quand les Bleus présentent leur équipe B dans ce genre de tournée ils repartent avec 100 points au terme des deux tests (juin 2007), et même avec la "meilleure équipe du moment" lorsque les Bleus affrontent les Blacks à domicile, ces derniers  gagnent très largement (novembre 2007, 70 points marqués à Lyon et Paris, novembre 2004 un cinglant 45-6 ), alors on va pas se chauffer parce qu'en gros on gagne chez eux tous les 15 ans, quand sur la même période ils gagnent tout, sauf de mémorables quarts de finale (1999-2007).

Alors comme me le disait encore hier soir Louis XVI, il faut savoir garder la tête sur les épaules en toutes circonstances.

 

 

 

 

Commentaires

D'accord sur l'esprit, pas totalement sur le détail.
Oui, c'est vrai que les Blacks jouent toujours et que même en 1/4 contre les Bleus à Cardiff, ils n'ont jamais tenté le drop alors qu'ils monopolisaient le ballon et n'étaient menés que de 2 points.
Cependant, je ne serais pas si enthousiaste (ou si dur avec les Bleus) concernant la tournée : lors du 2ème match, notamment, les touches des Blacks étaient souvent pas droites (l'arbitre ne se mettant pas dans l'axe, il avait peu de chance de le voir), ils ont bénéficié d'une pénalité très généreuse pour une balle volontairement sortie en touche à 5 m de l'en-but par Jauzion, qui en réalité ne la touche pas. Les Bleus ont tenu bon en mêlée et Heymans a réellement affolé leur défense à trois reprises, oubliant un essai en route (je ne pense pas qu'il y ait en-avant avec Médard, cf polémique sur l'essai de Jauzion sur passe de Michalak pdt la coupe du Monde).

Totalement d'accord avec la tristesse du jeu pratiqué par les Wallabies ou les Anglais. Les Boks de 1995 n'auraient jamais dû gagner (puisqu'ils nous ont volé la demie), mais il étaient chez eux, c'était politique après la fin de l'Apartheid. En revanche, les Boks de 2007 ont fait une superbe coupe du Monde (la finale est moche, mais la même équipe colle 30 points aux Beefs en poule et Habana, Steyn, etc... s'envolent).

D'accord pour sauver l'écosystème sportif des Blacks (mais occupons-nous aussi de sauver le notre) !

Écrit par : numéro 9 | mardi, 07 juillet 2009

Bien que partiellement en accord avec votre analyse il en reste pas moins que la victoire lors du premier test est majoritairement du à une défense sans faille et une volonté dans les impacts et dans l'engagement qui nous à fortement fait défaut dans les 2 autres tests matches ( la fatigue y est pour quelque chose aussi) fin de saison pour nous et début de saison pour eux.
Je pense que la revanche de la fin de l'année va être très très costaud, encore plus suite à l'affaire MB.

Écrit par : Pickiboon | mardi, 07 juillet 2009

Vrai !
Je note cependant (j'ai un petit côté chauvin, je le concède) que certains impacts, notamment déblayages, ne m'ont pas toujours semblé très licites. D'autres arbitres auraient pu siffler des plongeons.
C'est probablement une spécificité du Sud car, pour ce que j'ai vu du premier match entre les Boks et les Lions, l'agressivité des Boks m'a parfois semblé dépasser la limite.
A nous d'atteindre ce niveau, cela dit.

Écrit par : numéro 9 | mardi, 07 juillet 2009

ouf ! enfin du vrai !
Je me croyais la seule et unique française fan des Blacks !

Les commentaires pendant les matches ont été très chauvins, le plus laconique ? la France gagne 2 des 3 matches "une réussite totale , une équipe époustouflante !" et j'en passe !
J'y croyais pas - sur Canal + en plus...

Et moi je suis pour les Blacks, je suis française mais je ne supporte pas les français, et quand ils ne le prouvent pas dans leur jeu (le coup de tête de Chabal sur Ali Williams) ils s'amusent à lancer des accusations sur les supporters néo-zélandais .. et à la télé personne n'en parle - même mon beau-père qui est pour la France était choqué.
En France, y aurait eu un tollé général si un Black avait accusé les supporters français pour se rétracter ensuite ...

Enfin, pour revenir sur le jeu - si j'aime autant les Blacks c'est que pour moi ils ont le plus beau jeu du monde, surtout lors de la Coupe du Monde 2003 - un pur plaisir à regarder, et je te cite : "C'est la seule équipe au monde qui menée au score continue d'attaquer dans ses 22. C'est la seule équipe au monde qui ne se débarrasse pas du ballon d'un coup de pied foireux après un avantage signalé par l'arbitre."
Suffit de penser à tous ces matches (franco...) où les coups de pied renvoient à des coups de pied.. on s'emmerde !

Evidemment, depuis quelque temps c'est un peu la bérézina mais les vieux s'en vont et les jeunes doivent trouver leurs places, alors oui je continue de porter leur maillot fièrement ! je suis une Black !

Écrit par : Sam | mardi, 07 juillet 2009

vive les black !

Écrit par : Coupe du monde 2010 | samedi, 03 avril 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu