Avertir le modérateur

dimanche, 09 mai 2010

Splendeur et misère en top 14 ; Sempre en davant !

Vente à la découpe : plusieurs de mes camarades de jeu qui sont aussi des lecteurs en ont ras le casque des notes aussi longues qu'un jour sans pet.

Dont acte...

Du diagnostic au pronostic, puisque c'est à la fin de la foire que l'on compte les bouses : comptons ! Comptons, en attendant de connaître le futur détenteur du Brennus.

Pour bien compter un tableau instructif permettant de mieux mesurer les performances des uns et les contre-performance des autres.

Classement

Budget (en millions d'euros)

1. Perpignan

21 Toulouse

2. Toulon

21 Stade français

3. Clermont

19 Clermont

4. Toulouse

17 Toulon

5. Castres

16 Brive

6. Racing-Métro 92

15,9 Racing-Metro 92

7. Biarritz

14,4 Biarritz

8. Paris

13,4 Perpignan

9. Brive

13,1 Montpellier

10. Montpellier

12,4 Castres

11. Bourgoin

11,8 Bayonne

12. Montauban

10,3 Montauban

13. Bayonne

10,2 Bourgoin

14. Albi

8,7 Albi

Plusieurs constats imparables s'imposent :

1. Il y a bien un rugby de riches et de pauvres tant les écarts sont importants entre les budgets.

Ce rugby des riches et des pauvres ne recoupe pas exactement le rugby des villes et des champs mais il y ressemble beaucoup (tout en haut Toulouse et Paris, tout en bas Albi et Bourgoin)

2. Si un gros budget ne garantit pas un bon classement (Paris) un petit budget condamne au bas du classement (les 4 équipes au budget le plus faible occupent les 4 dernières places)

3. Tout comme les rebonds de la gonfle, une saine imprévisibilité demeure pour les places d'honneur, si bien que la logique sportive diffère de la logique financière. Précisément club par club, la relation classement budget demeure une excellent indicateur sportif.

A tout saigneur tout honneur :

Commentaires

Concernant le budget toulousain, un excellent article du monde sur le président du club (R. Bouscatel) et sa gestion.
Ou l'art et la maniere de ne pas dépendre de fond public important, d'être auto gérable...les clubs de foot francais devrait s'en inspirer, sachant que les gros clubs anglais et allemands ont deja, pour certains, appliquer ce type de gestion.

Le lien : http://www.liberation.fr/sports/0101637026-rene-bouscatel-le-compte-de-toulouse

Écrit par : le cricket d'oc | lundi, 31 mai 2010

Oups, mes excuses, il fallait lire sur le le post précédent un article de Libération au lieu du Monde...

Écrit par : le cricket d'oc | lundi, 31 mai 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu