Avertir le modérateur

mercredi, 01 décembre 2010

C'est quand qu'on va où : premières fissures dans la maison bleue accrochée au-dessus du vide (III)

Episode III

C'est quand qu'on va où ?

Après le coup de Blanco, les caprices d'un enfant gâté, voilatilpa que le meilleur d'entre les meilleurs, le joueur que la Terre ovale nous envie, le seul assuré d'être titulaire dans un XV mondial dit tout bas ce que chacun lit ici tout haut, à savoir : il va où le Lièvre avec son staff, à moins d'un an de la Coupe du Monde, c'est pas génant de ne pas avoir l'info ?

C'est dans un entretien avec La dépêche que Dusautoir, puisque c'est évidemment de lui dont on cause, va lâcher le morceau.

Question de La Dépêche :

N'est-il pas temps de resserrer un groupe à dix mois de la Coupe du monde ?

Réponse de Dusautoir à la perche :

« C'est sûr qu'il va falloir y arriver. Les entraîneurs l'ont en tête aussi je pense. Ils sont à la manœuvre je n'ai pas à juger de la pertinence ou non de ces choses-là. Mon travail est de faire le maximum pour que les joueurs se sentent bien sur le terrain, d'arriver à la victoire. »

Evidemment quand on lit vite, comme toujours quand on a La Dépêche entre les mains, ça n'a l'air de rien, mais entre les lignes ça tangue, faut s'accrocher au bastingage, force 8, noeud devant et vent arrière comme il se doit  (effet cassoulet garanti).

Décryptons donc pour les lecteurs pressés et les mal-comprenants (l'emploi du mot con est discriminatoire et inutilement stigmatisant) :

C'est sûr qu'il va falloir y arriver.

Pour sûr que depuis deux ans et demi que les trois zozos sont à la tête de l'équipe de France, ce serait pas trop tôt d'avoir une équipe avec dedans des vrais morceaux de joueurs pour savoir qui fait quoi, où et comment.

Les entraîneurs l'ont en tête aussi je pense.

Bon, c'est tellement évident que ça a pas pu leur échapper aux trois zozos, mais j'en suis pas sûr vu qu'on reste toujours dans le flou.

Ils sont à la manœuvre je n'ai pas à juger de la pertinence ou non de ces choses-là

Bon de toute façon je n'ai rien à dire de plus vu que c'est eux qui ont les clés du camion, même si je me rends bien compte qu'en disant cela il est clair que j'en pense pas moins, filer les clés du car à des tocards, c'est pas le plus peinard.

Mon travail est de faire le maximum pour que les joueurs se sentent bien sur le terrain, d'arriver à la victoire. »

Le seul truc qu'il me reste à faire pour éviter d'aller dans le mur c'est de me donner à fond et que les autres me suivent, après on verra bien.

Rideau

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu