Avertir le modérateur

vendredi, 26 novembre 2010

En attendant France-Australie : en novembre couvre ton membre...(3)

Enjoy your meal

Bon appétit messieurs les français : le plat de résistance arrive enfin !

Contre l'une des nations majeures du rugby mondial, les Bleus vont pouvoir s'étalonner comme aime à le dire Sylvester (Sylvester s'étalonne ah ah).

D'autant qu'à deux ou 3 joueurs près (Giteau est sur le banc), l'Australie présente à peu près la même équipe que celle que les Beefs ont affronté et ont battu (35-18).

Si bien que non seulement le sort final nous renseignera sur la valeur des Bleux face aux Wallabies, mais aussi par transitivité (toto est plus grand que jojo, jojo est plus grand que zozo, donc toto est plus grand que zozo) sur le niveau des Bleus face aux Beefs.

Une fois de plus, c'est après la foire, kon comptera les bouses.

On peut quand même dire qu'en cas de défaite toute ambition d'être champion du monde s'évaporera. Après ce que diront les uns et les autres à ce sujet ne sera que fumée de l'illusion, vapeurs de rêve et piège à con.

L'éventualité de finir sur une note négative n'est pas mince pour au moins trois raisons :

1. Les australiens possédent un 8 de devant autrement plus puissant et dynamique que les argentins.

2. Les autraliens pratiquent depuis quelques mois un rugby très offensif  avec de jeunes trois-quart alliant vitesse et puissance, ça va nous changer des trois-quarts argentins (Rougerie peut finir à poil habillé d'un seul nez de clown).

3. La France éprouve les pires difficultés à gagner face à l'Australie, dernière équipe à avoir réussi à battre les Blacks, on peut d'ailleurs raisonnablement penser que les Wallabies sont à l'étage juste en dessous de la montagne toute noire et quant l'équipe de France est tout simplement juste un peu juste.

Pour risquer un pronostic : "on va paumer, on va paumer..."

Quoi qu'il en soit, ce serait pas mal si on pouvait enfin voir un peu de jeu à l'heure de s'acquitter en toute loyauté fiscale du paiement de la redevance TV.

Les équipes

Pour la France :

Porical (Perpignan) - Huget (Bayonne), Rougerie (Clermont), Jauzion (Stade Toulousain), Palisson (Brive) - (o) Traille (Biarritz), (m) Parra (Clermont) - Ouedraogo (Montpellier), Chabal (Racing-Métro), Dusautoir (Stade Toulousain, cap.) - Nallet (Racing-Métro), Pierre (Clermont) - Mas (Perpignan), Servat (Stade Toulousain), Domingo (Clermont)

Remplaçants: Guirado (Perpignan), Schuster (Perpignan), Thion (Biarritz), Bonnaire (Clermont), Yachvili (Biarritz), Estebanez (Brive), Andreu (Castres)

23e homme: Luc Ducalcon (Castres)

Pour l'Australie :

15-Kurtley Beale, 14-James O'Connor, 13-Adam Ashley-Cooper, 12-Berrick Barnes, 11-Drew Mitchell, 10-Quade Cooper, 9-Will Genia, 8-Ben McCalman, 7-David Pocock, 6-Rocky Elsom (cap), 5-Nathan Sharpe, 4-Rob Simmons, 3-Ben Alexander, 2-Stephen Moore, 1-James Slipper

Remplaçants: 16-Tatafu Polota-Nau, 17-Benn Robinson, 18-Mark Chisholm 19-Scott Higginbotham, 20-Luke Burgess, 21-Matt Giteau, 22-Lachie Turner

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu