Avertir le modérateur

jeudi, 09 décembre 2010

Phase aller du Top 14 : la fin du Club des Cinq

Changement de paturages ravit les veaux, quittons les rivages instables du XV de France pour le paysage familier et rassurant du Top 14.

Cette saison 2010-2011 marque le fin du club des Cinq de la décennie 2000.

Depuis 10 ans, 5 clubs dominaient le Top 16 devenu Top 14 :

les deux Stades (Toulouse-Paris), les jaunards, le BO et Perpi

Les Cinq se retrouvant presque toujours en demi et se répartissant ensuite titres et finales suivant la forme des uns, la méforme des autres ; ébé c'est fini !

Enfin presque, vu qu'il est là plus que jamais : honneur au champion des champions.

Encore et toujours le Stade.

Sans bruit, l'ogre toulousain n'en est pas moins impressionnant en cette première moitié de championnat.

Ne lâchant jamais rien à l'extérieur, dominateur à la maison, les rouge et noir sont bien partis pour être champion.

Une grosse mêlée, une touche efficace en contre, une charnière presque retrouvée avec des hauts et des bas (Kelleher fait le yoyo, Vergallo ????, Skrela regarde vers le haut, et je ne parle même pas de La Miche ô), la plus belle ligne de jambes de feu du Top 14, tout est réuni pour au moins finir à Saint-Denis, le Stade pardi, pas la rue.

Présentation des petits nouveaux du club des Cinq

Les deux friqués : Toulon et le Racing-Métro

Chargés d'oseille comme un pilar de mousse au sortir d'une petite troisième mi-temps, affirmant haut et fort leurs ambitions, rêvant de titres, ça y est, le big rugby bizness confirme son entrée clinquante dans le Top 5.

Bien sûr le fric ne fait pas tout, sinon jamais l'USAP n'aurait été champion et le Stade toulousain le serait tout le temps (quoique...), mais ça aide, surtout quand deux bons entraîneurs (comme quoi il y a quand même en France...), Berbize et Saint André sont aux manettes.

Malgré les stars et les vedettes (cher Fall, non ?, Smith ou Sackey) il est difficile de prétendre que le jeu des nouveaux riches fasse rêver (le subjonctif s'accorde toujours avec nouveaux riches), mais ils ont retenu la leçon des vieilles familles bourgeoises (Toulouse, ASM et BO), tout passe par une grosse conquête. Conséquemment (classe non ?), les self-made man se sont achetés des packs de golgoth et le buteur livré avec.

Efficace certes, mais pour le jeu on attendra encore un peu.

L'énigme Montpellier

Impossible de nier l'influence du duo Béchu-Galthié (comme quoi il y a quand même de bons entraîneurs en France...) sur les résultats exceptionnels de Montpellier.

Après avoir été un résident permanent du marais du Top 14, Montpellier sort de la fange, on est content pour eux ; de là à dire qu'ils s'inspirent du jeu des Blacks (si, si je l'ai lu).

Maintenant la question à 1000 euros, est-ce que ça va durer ?

Pas sûr, une victoire à la chougne contre Toulouse, un hold-up à Aimé Giral, c'est pas tous les jours Noël.

Quoi qu'il en soit, on attend avec impatience le derby retour du Languedoc.

In fine, comme on disait jadis en Languedoc, si la bande à Galthié accroche une place de cinquième ou de sixième, on changera le Muscat sec de l'apéro pour un Pic Saint Loup, même petit, comme ils le sont tous de toute façon, le risque est nul.

Out CO, back BO

Un autre duo d'entraîneur a porté, doté d'un bel effectif, le CO en phase finale du Top 14, avec une raclée à la clé au Stadium, mais la performance mérite malgré tout d'être relevée.

Sera-t-elle renouvelée ?

Que non !

Sans vendre la peau du dahu tarnais avant de l'avoir tué, l'Asm, l'Usap et Paris ont les castrais dans le viseur et les jaunards ne manqueront sûrement pas leur cible.

C'est une autre histoire qu'on vous contera si tout le monde est sage.

Allez hop, pipi les dents et au lit

SAISON 2010-2011

Equipe Pts Dont bonus J. G. N. P. p. c. Diff.
1. Toulouse 43 9 13 8 1 4 400 248 152
2. Montpellier 41 5 13 9 0 4 308 216 92
3. Racing-Métro 92 39 5 13 8 1 4 333 272 61
4. Biarritz 38 4 13 8 1 4 272 241 31
5. Toulon 36 4 13 8 0 5 285 248 37
6. Castres 35 5 13 7 1 5 309 259 50
7. Clermont 34 6 13 7 0 6 302 217 85
8. Bayonne 32 4 13 7 0 6 272 259 13
9. Stade Français 29 5 13 6 0 7 314 282 32
10. Perpignan 28 0 13 6 2 5 254 280 -26
11. Agen 20 2 13 4 1 8 228 371 -143
12. La Rochelle 19 3 13 4 0 9 223 341 -118
13. Brive 19 5 13 3 1 9 215 302 -87
14. Bourgoin 10 2 13 2 0 11 200 379 -179

Commentaires

salut l ami
peux tu diserter sur le cas de BAYONNE qui perd de sa romance avec l arrivée de LAPORTE
quelles sont les vrais raison de son arriver ?
pourquoi paris n en vouler plu

a tout le journalisme d investiguation

ps et pour les faute j en ai rien a f...

Écrit par : le poulpe | vendredi, 10 décembre 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu