Avertir le modérateur

vendredi, 18 mars 2011

En attendant France-Pays de Galles

Premier match post mélo-psychodrame italien, ce France-Pays de Galles est attendu comme la Guiness un soir de Saint Patrick.

Là est l'erreur, à part une défaite, il n'y a rien à attendre de ce grand classique du Tournoi.

Pourquoi à part la défaite ?

Tout simplement parce qu'après la débacle italienne, la démission du Lièvre deviendrait indiscutable.

Cette solution repoussée pour le moment est la meilleure :

1. Tant qu'à repartir à zéro, autant le faire avec un entraîneur compétent.

2. Le Lièvre ne pourra pas réussir en 6 mois ce qu'il a été incapable de faire pendant 3 ans et demi.

3. Le Lièvre a perdu le peu de crédibilité qu'il lui restait.

4. Seul un électrochoc est de nature à éviter que l'équipe de France ne soit la risée de la planète rugby à l'automne 2011, seul un changement d'entraîneur est de nature à le provoquer.

Changer de manager ne servirait à rien, vu que Maso est l'appendicite du rugby français : c'est un organe qui ne sert à rien et on attend de souffrir vraiment avant de l'enlever.

Les arguments favorables au maintien du Lièvre, du style, ça ne sert à rien de le changer, c'est trop tard ect. peuvent ainsi être combattues un à un. Au vrai, il doit son maintien à des raisons juridico-financières plus que sportives.

Si les joueurs ont une grande part de responsabilité dans la déroute, de même qu'on change de dirigeants en raison de l'impossibilité qu'il y a à dissoudre le peuple, on change d'entraîneurs. Certes, c'est une solution de facilité, mais c'est la seule qui vaille ! Sans compter qu'à deux ou trois exceptions près les meilleurs du moment et disponibles y étaient (sur le pré).

La preuve absolue que tout est foutu, cuit, grillé, cramé, carbonisé, rabiné, boucané et j'en passe, c'est la compo face à l'équipe du Capitaine Crochet, très dangereux avec ses deux mains.

Pas besoin d'avoir fait Rugby'Sup pour flairer l'équipe en bois :

_Inutile de faire tout ce foin pour remplacer le coffre à ballon jaunard par le coffre à ballon catalan.

_Si Jauzion a déçu, pareillement personne ne peut soutenir que Traille balladé de l'arrière à l'ouverture en passant par le centre a convaincu.

T'en veux de l'électrochoc, de la réaction, l'attelage Fritz-Bastareaud aurait eu autrement plus de gueule que l'improbable association de ce samedi.

Faut positiver, on échappe à Grandclaude...

_Palisson est de retour. Au fond du seau - qui sert en attendant que la fosse septique soit en état de fonctionner - avec Brive, le Lièvre n'en démord pas, je veux mon doudou le coujou qu'est si doux.

Moyen partout, Palisson n'a laissé comme souvenir qu'une interception chatarde. Remplacer Huget par Palisson c'est comme vendre sa Lada pour se payer une Dacia.

Huget sur la banc ? Amazing, tous pensaient comme le Lièvre que le sourcilleux basque s'améliorait de match en match.

Pensez-vous qu'il se puisse que le Lièvre changeât d'avis ?

_Le cas Estebanez ne sera pas traité vu la sensibilité des relations avec le XIII.

Devant à part Chabal, le pack  est reconduit (le choix Marconnet ayant été dicté par la nécessité de laisser souffler le dé Domingo, pour qui comme les oiseaux dans les branches c'est tous les jours dimanches).

Pourtant dire de la seconde ligne qu'elle a paru émoussée ces derniers temps paraît au plus flatteur. Faute d'avoir pensé à la relève (Jacquet) ou à la continuité avec la venue de Milo (ahahah), le Lièvre rappelle Papé. C'est Hugolin qui va être content.

Pourtant ce ne sont pas les guerriers pénibles qui manquent (Privat, Martin...), puisqu'on en parle, la gentille image de Montpellier risque de subir de légères modifications à la suite de leurs recrutements. Décidément Galthiè, quoiqu'on en pense par ailleurs, sait par où passe le chemin du titre...

Le retour de Picamoles a minima, même sur la banc s'imposait.

Au final, il est à craindre que cette équipe gagne face aux Gallois, plus angelots que diables rouges, tout simplement parce qu'elle ne peut pas perdre.

On finirait bien par comparer le Lièvre à Domenech, mais il n'est pas sûr que ce dernier apprécie et comme il vaut mieux vaut éviter d'avoir en plus les footeux sur le dos on s'abstiendra de le faire.

France

Médard (Stade Toulousain) - Clerc (Stade Toulousain), Marty (Perpignan), Traille (Biarritz), Palisson (Brive) - (o) Trinh-Duc (Montpellier), (m) Parra (Clermont) - Bonnaire (Clermont), Harinordoquy (Biarritz), Dusautoir (Stade Toulousain, cap.) - Nallet (Racing-Métro), Pierre (Clermont) - Mas (Perpignan), Servat (Stade Toulousain), Domingo (Clermont).

Remplaçants: Guirado (Perpignan), Ducalcon (Castres), Papé (Stade Français), Lapandry (Clermont), J. Tomas (Montpellier), Estebanez (Brive), Yoann Huget (Bayonne).
23e homme: Schuster (Perpignan).

Pays de Galles


Byrne, Halfpenny, Roberts, J.Davies, North, (o) Hook, (m) Phillips, R Jones, Warburton, Lydiate, AW Jones, B.Davies, A.Jones, Rees (cap)
James

Remplaçants : Hibbard, Yapp, Thomas, McCusker, Peel, S.Jones, Stoddart

 

19:55 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Tu connais la Vénus de Millau ???

Écrit par : plumo | samedi, 19 mars 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu