Avertir le modérateur

jeudi, 20 octobre 2011

Bleus-Blacks J- 2 Prévoir l'imprévisible c'est le rendre prévisible "Pause"

Depuis que Lacroix et la Bannière savent compter sur les deux doigts de leur main, donc depuis en gros 1995 la France du rugby est enfermée dans un cercle devenu très vicieux à force de caresses.

Les données du problème frolent la simplitude pour parler comme la pleurnicheuse du Poitou :

Pour arriver en finale, l'équipe de France doit battre en suivant une équipe du nord ou du sud présentement supérieure et au terme de cet exploit une finale lui tend les bras au terme de laquelle elle finit en purée ayant atteint le sommet de la jouissance en quart ou en demi avec Nana Purna.

Cas de figure de 1999, victoire très inattendue en demi-finale contre les Blacks, suivie d'une explosion en plein vol de type Rio-Paris face à des autraliens très joueurs, poussant la farce jusqu'à avoir pour buteur un seconde pompe.

Cas de figure de 2007, victoire à nouveau très inattendue contre à nouveau les Blacks, suivie à nouveau d'une explosion secouant les mimines de Traille placé fort judicieusement là par cette billasse absolue de Laporte (les Bleus du Lièvre sont en finale, objectif jamais atteint par le tocar du Tar).

Four years later what's happen ?

En 2011, pas d'exploit pour arriver en finale contre les Blacks, pas même d'exploit tout court pour arriver en demi et en sortir et voilati pas qu'une finale nullement précéde dudit exploit  oppose les Bleus aux Blacks.

Raisonnement de base à la portée de n'importe quel con ou presque : les Bleus vont donc faire l'exploit en finale pour battre les Blacks censément supérieurs et toucher le grisbi !

Tout se passe comme si une loi mathématique gouvernait notre noble jeu.

1. C'est faux et archi-faux, si de telles lois existaient l'ASM aurait eu son titre à la dixième fois, et Bayrou deviendrait président comme d'autres au bout de la troisième fois...

2. De plus la découverte de l'"axiome" :  les Bleus font toujours un exploit contre les Blacks en coupe du monde, outre qu'il souffre d'exception (1987), est aussi connu des Blacks.

Si un homme averti en vaut deux, dimanche matin dans le poste les Bleus affronteront 30 Blacks. Déjà qu'ils n'étaient pas bien terribles face à 14 gallois...

3. Cette équipe là au bord de l'implosion est-elle capable de rééditer de tels exploits ?

Quelle que soit la réponse, prévoir l'imprévisible c'est le rendre prévisible et donc ne pas faire face à toutes les hypothèses comme celle d'une équipe de France prenant 60 pions sous les yeux amusés de la Planère rugby et ceux ébahis des quelques couillons qui y croyaient encore !

Commentaires

Le positif c est que l on va être champion
La mêle des deux équipe est équivalente
En touche aussi
C est l impact qui fera la différence
Et la defence bien entendus
Allez les bleue
Ce couillons de Killy qui y croix
patriote dans les bon et mauvais coup

Écrit par : Killy | vendredi, 21 octobre 2011

Les remplaçant sont la clefs du match mais la ils vont pas trouver la serrure
Ouedraogo a la place de micamole le seul a avoir franchi
Le rideaux black en poule c est le chouchou ou l oseille
Traille qui a l habitude de nous faire perdre dans les grand Rdv 1/2 finale te pesse pas ta juste une fusée au cul de beef qui va marquer
Et surtout a la place de Heymans qui n a rien a se reprocher c est le chouchou et la monaie
Didou fait du journalisme d investigation qui va toucher combien
Allez les bleue

Écrit par : Killy | samedi, 22 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu