Avertir le modérateur

mercredi, 26 octobre 2011

Surtout ne pas s'enflammer : le Lièvre dans les flammes de l'enfer

Pour arriver en finale les Bleus ont eu la peau des gallois.

En finale les Bleus se sont retrouvés dans la peau des gallois.

Avec quelques différences de taille XXXL :

1. Ils ont affronté les Blacks à 15.

2. Ce sont les Blacks qui ont principalement raté les points qui s'offraient à eux alors qu'en demi c'était les gallois

3. Les meilleurs ont gagné.

Le reste, tout le reste appartient à la chicaillerie patriotico-chauvine.

L'arbitrage, quand en 2007 la France bat les Blacks sur un en-avant indiscutable tous soulignent que l'arbitre fait partie du jeu.

Quand en 2011 Mac Caw tel une anguille vient se glisser dans nos regroupements, les mêmes hurlent au scandale.

Quand en demi les gallois mettent en cause l'arbitrage on leur répond que ce n'est pas la faute à l'arbitre si les buteurs ont raté des points dont une pénalité qui aurait pu être décisive.

Quand en finale notre buteur rate une pénalité qui aurait pu être décisive on accable l'arbitre.

La vérité comme souvent est ailleurs, si le Lièvre n'avait pas bâti une équipe mal équilibrée sans quelques-uns des cadres de la période (Jauzion, Marconnet, Chabal...), les chances de la France de l'emporter auraient été plus grandes.

Si le Lièvre n'avait pas écarté l'un des rares à percer la muraille noire (Picamoles), les chances de la France de l'emporter auraient été encore plus grandes.

Si le Lièvre n'avait pas changé de première ligne juste après qu'elle eut offert à Trinh Duc une occasion de passer devant au score, les chances de la France de l'emporter n'auraient pas été bêtement (et heureusement) menacées.

C'est bien malgré lui que les Bleus sont en finale, espérons que nul n'oubliera cette vérité première quand dans 4 ans il osera la ramener sur les diverses ondes d'un monde plus pollué, plus endetté, où nous seront tous, pour le meilleur et pour le pire plus vieux de 4 ans !

Si la France avait eu dans ses rangs, un Carter ou un Wilko, elle aurait été championne du monde, car à ce jeu, au-delà de la faillite d'un 10 quelle qu'en soient les raisons, bonnes ou moins bonnes, c'est toute l'équipe qui est à la peine.

Car à ce jeu si tout commence devant, tout ne finit pas devant.

Les Blacks par le passé ont chèrement payé des packs approximatifs, sur la finale c'est aux gros qu'ils doivent le titre, pas seulement parce qu'un pilier a marqué l'essai. De sorte qu'à la fin du tournoi ce n'est pas seulement la meilleure équipe qui a gagné, mais tout simplement le Rugby !

Cette considération était sans doute difficilement palpable pour nos jeunes âmes des écoles du rugby de France en ce dimanche matin, trop difficile à percevoir pour réchauffer leurs coeurs meurtris et sécher des larmes que tout autre que le Lièvre aurait évité la survenance.

Pour ces pleurs enfantins et ces regrets éternels, le Lièvre mérite de reposer dans les poubelles de l'histoire du jeu.

Rideau

Commentaires

Amen...

Écrit par : luc | mercredi, 26 octobre 2011

si ma tante en avait....

Les Gallois ont eu les penalitees a tenter, nous non puisque Mr Joubert avait egare son sifflet.

En 2007, il y a eu un en avant, en 2011 les fautes se succedent sous les yeux d'un arbitre qui ne dit rien.

Pourquoi vouloir comparer ce qui ne l'est pas.

La NZ merite son titre sur les 3 (ou 4, ou 10) ans. Mais pas sur ce match.

Oui, c'est un scandale. Mettre la faute sur Lievremont sur CE match est aussi bas que l'arbitrage de Joubert sur CE match.

Écrit par : bernard | jeudi, 27 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu