Avertir le modérateur

vendredi, 01 juin 2012

Veillée d'armes : TOP 14, voyage au bout de l'ennui...

Vu que c'est à la fin de la foire que l'on compte les bouses, le moment est venu de causer Top 14. Sans être totalement finie, la saison 2011-2012 est déjà riche d'enseignements.

1. On s'y emmerde presque autant qu'un dimanche d'automne sans champignons en Ariège.

2. C'est pas demain que le Top 14 viendra équilibrer la balance des paiements, la LNR n'est pas près d'en faire un produit d'exportation quand on voit la pauvreté de la finale BO-RCT en Amlin Cup. Notre rugby est davantage un produit d'importation que d'exportation et n'en déplaise à certains, peu nous chaut sa délocalisation prochaine...

3. En effet, c'est pas la peine de faire venir toutes (ou presque) les stars de la planète ovale pour proposer un jeu aussi indigent. Puisqu'on n'est plus à un paradoxe près, les stades du Super XV sont vides pour un jeu chatoyant, quand ceux du Top 14 sont pleins pour un jeu déprimant. On pourra citer ici où là une action d'éclat, déchirant le ciel à la manière de Buzz l'éclair, un belle moitié de mi-temps, au total on ne dépassera pas le total des doigts de la main du petit Debouzze. Dans ces conditions on comprend que le slogan de Canal et de la Ligue n'est pas "satisfait ou remboursé".

Puisqu'on jacte grisbi (tournure à l'usage des jeunes générations), c'est pas top bath. Le changement si on est pour, c'est pas pour que ce soyent les plus riches qui gagnent toujours à la fin.

Tableau pour aider à y voir plus clair

BUDGET                                            CLASSEMENT

1. Stade Toulousain 33,1M€   le plus riche est le premier, un budget taillé pour le doublé (1)
2. ASM Clermont 24,1M€       rapport qualité prix, l'auvergnat donne des leçons (2)
3. Racing-Métro 22,4M€       décevant même si la place en demie était au bout du fusil (6)
4. Stade Français 21,3M€      ça commence à ressembler à un accident industriel (7)
5. RC Toulon 19,7M€             à leur place malgré Laporte (3)
6. Aviron Bayonnais 17,2M€   c'est clairement un accident industriel, il s'en fout des sous Afflelou (12)
6. MHRC Montpellier 17,2M€   l'image du petit face aux méchants gros ne tient pas 2 secondes (5)
8. Biarritz Olympique 16,6M€  à peine mieux que le voisin biarrot (9)
9. USAP 15,3M€         sempre en arrière, vu le budget on n'est pas prêt de rêver à Aimé Giral (11)
10. Castres Olympique 15,1M€  assurément le meilleur rapport coût-résultats, un exemple pour l'USAP
11. LOU 14,8M€               l'argent ne peut pas tout (mais beaucoup quand même) (14)
12. CA Brive 13,7M€          c'était presque écrit (13)
13. SU Agen 11,9M€         belle performance pour le pénultième promu (10)
14. Bordeaux-Bègles 8,7M€  à n'en pas douter la plus belle performance cette saison, trop passée  sous silence, quand l'UBB bat Toulouse, c'est un peu comme si la Paillade battait le PSG... (8)

 

Le profil du budget est très proche du profil du classement, atiffé comme l'as de pique : une pointe composée de l'élite financière et sportive (Stade et ASM), un premier break avec les poursuivants ensuite un milieu homogène allant de l'Aviron à Brive, puis un net décrochage (Agen, UBB). A peu de choses près le classement final est ressemblant, dans les décrochés aux points Brive et le Lou, homogène de la douzième place à la huitième, les poursuivants de la septième place à la troisième et les deux gros en haut.

Comme en de nombreuses choses, la morale de l'histoire est bien connue : l'argent ne fait pas le bonheur, mais ça peut y aider !

Version noire de la fable : si les plus riches ne sont pas sûrs de gagner, les autres sont assurés de ne jamais gagner...



Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu