Avertir le modérateur

dimanche, 03 mars 2013

XV raisons d'espérer et désespérer (10) : FofaNėo

Chacun sait que sur le zinc du Teppee Bar la partie ne commence vėritablement que sur les coups de 22 heures, lorsque se font sentir les premiers mirages dus au repas du soir reportė, au moment précis où après la 17ème tournėe, le petit patron mafflu dont la passion pour les nombres premiers reste intacte braille : Bon les gars c'est ma tournée ! Soudain tout s'accélére...

Sauf pour Sitting Bull, posé au coin du bar depuis la bataille de Little Big Horn et baignant dans sa crasseuse intemporalitė. Jamais tu ne verras Sitting Bull sauter sur le premier mustang venu pour faire comme les oiseaux qui se cachent pour vomir. C'est ça la maîtrise du très haut niveau, quand tout s'accélère, que la masse chavire sous l'effet enivrant de la vitesse, celui qui est bâti pour l'excellence se met naturellement au niveau et domine l'événement quand tous sont dominés par lui.

Mieux, c'est précisément au milieu de ce puissant maelström que pour le joueur élu parmi les élus de l'excellence ovale tout devient plus fluide, là où le joueur de classe internationale parvient à se hisser dans un effort ultime au niveau du jeu et de l'enjeu, pour l'Élu c'est à cet instant, comme dépassé par lui-même qu'il révèle aux yeux de tous ce qu'il sentait confusément depuis avoir tâté de la gonfle pour la première fois : être Élu par les puissances de l'Ovale, non pas pour devenir celui qui devient une Légende de ce jeu, mais pour régner à tout jamais au sein du Panthéon de l'Ovale, régner jusqu'au dernier souvenir dans la mémoire des Hommes qu'un tel jeu fût pratiqué.

Il ne s'agit pas à rebours de l'esprit de ce sport collectif de combat de sublimer une performance individuelle, mais l'essai de Fofana contre les Beefs, nos pires adversaires préférés, qui plus est dans ce stade, dévolu au culte du rugby comme Saint Pierre à Rome l'est aux Papes, représente bien plus que cela.

De même que le plafond de la Sixtine est plus que de la peinture, le steack de chez Michel plus que de la bête mort, l'essai de Fofana est plus que du Rugby. C'est au minimum de la calligraphie, Fofana dessinant par ses courses, raffûts et accélérations dans l'espace et le temps une figure digne de Neo devenu le Maître suprême et exclusif de la Matrice.

Aussi, s'il devait arriver à Fofana d'échouer par gros temps sur les rivages du Teppee Bar, je lui remettrai la mienne jusqu'à ce qu'il nous rejoue à la perfection sur le zinc l'olive sous le doigt en guise d'ovale, ce moment de grâce infinie pour taquiner ensemble l'intensité paradoxale d'un bref moment d'éternité.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu