Avertir le modérateur

lundi, 29 avril 2013

De quoi Clermont et Toulon sont-ils le nom ? (4)

Beau Je peut aussi être enfin le nom de cette finale.

Une victoire toulonnaise tient sans doute à la performance de ces individualités. Pour cette raison il faut saluer le choix de Laporte par Boudjellal !

On se souvient que du temps oú il était le sélectionneur des Bleus la star c'était lui, multipliant les pubs, ayant sa marionnette aux guignols et faisant la joie des imitateurs.

On se souvient que le choix du Lièvre tenait dans des motivations exactement inverses, qu'il était l'anti star, mais le monde médiatique ayant horreur du vide, la star Chabal arriva.

Bref pour conduire une équipe de stars, seul valait un entraineur star, un hyper entraineur en quelque sorte pour un un rugby hyperpro, Laporte  ministre de l'hyperprésident Sarkozy était tout destiné à conduire le RCT !

Le moins que l'on puisse dire est qu'il a retenu les leçons de ses défaites en demies de Coupe du monde, composant son équipe à base de Beefs version 2003 ou 2007 !

Le seul problème avec Laporte c'est qu'il ne comprend pas grand chose à la gonfle, joueur moyen, pire sélectionneur  de l'ère moderne, il l'a encore brillamment prouvé avec la titularisation de Rossouw en lieu et place de l'indispensable S. Armitage ! Ce mauvais choix aurait pu coûter  très cher aux toulonnais.

Laporte est devenu son meilleur imitateur, s'auto-parodiant en braillant dans des vestiaires renvoyant  l'écho d'une voix qui ne fait plus trembler que dans les maisons de retraite ou dans les séminaires pour cadres mous et gris en mal de sensations qu'ils croient authentiques...

Bref, parce que tout ne peut pas s'acheter, parce qu'une équipe construite sur la durée vaut mieux que le courtermisme ambiant, parce que la gonfle doit demeurer cet oasis dans la post-modernité triomphante, Clermont doit gagner.

Enfin, nul ne doit perdre de vue  qu'au sortir de cette longue saison, les jaunards comme les faux rouges et noirs peuvent se retrouver sans aucun trophée !

Et là même si le rugby hyperpro se joue davantage à 23 qu'à 15, une seule pensée effleure : malheur aux 20 culs.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu