Avertir le modérateur

vendredi, 11 juillet 2014

Brève histoire récente du rugby tricolore (V) : la France en Pro D2

Depuis plusieurs temps déjà, sans vouloir jouer à se faire peur, l'idée que les Bleus finalistes en 2011 (très théoriquement vice-champions du monde donc) quittent peu à peu le gotha mondial pour se retrouver quelque part entre l'Ecosse et l'Italie, loin de la bande des 4 (Blacks, Boks, Beefs et Wallabies) gagne en consistance à la manière de la mâchoire d'un adepte de produits non autorisés.

Pour s'en convaincre  quelques faits aussi bruts qu'un placage samoan (période référence 1995, le rugby devient pro) :

- depuis que Le Goret  entraine PAS UNE SEULE victoire contre une nation majeure du sud (rappelons qu'en 2009 à Toulouse les Bleus avaient battu les Boks de Botha et consorts).

- depuis que Le Goret entraine PAS DE MEILLEUR CLASSEMENT au Tournoi que 4ème (2 victoires en 2012, 4ème ; 1 victoire en 2013, dernier, 3 victoires en 2014)

- la France n'a été classée dernière dans le Tournoi des VI nations QUE depuis que Le Goret entraine

- le Goret est le seul entraineur à n'avoir pas réussi un seul Grand Chlem (c'est pas en 2015 avec des déplacements en Irlande et chez les Beefs qu'il va le réaliser).

En somme le Goret a le pire bilan depuis que le rugby Pro existe. Le problème vient de que parallèlement il chante partout que pour la Coupe du Monde l'équipe sera prête vu qu'elle aura eu du temps pour s'entrainer, créer de la cohésion et patin, cul fin.

Soit Le Goret est très con, après tout c'est possible, soit Le Goret nous prend pour des endives au jambon, après tout c'est probable, mais quel que soit le cas de figure il y a foutage de gueule.

Le Goret croit - ou feint de croire- que quelques semaines d'entrainement suffiront à rattraper notre retard, or d'une part c'est penser que les Bleus ont la capacité de revenir à la hauteur des autres nations majeures alors que jusqu'à présent ils ont été incapables de le faire (pourquoi réussir là où on a échoué jusque là) et surtout d'autre part c'est penser que les autres nations majeures pendant ce temps vont nous attendre. Or, il est clair que la même longue plage de préparation permettra aux Blacks, Boks et Beefs  de gagner en cohésion, vitesse etc.

Comment penser qu'en partant de plus loin, on va dépasser ce qui sont devant nous, sauf à croire qu'ils vont s'arrêter pour nous regarder ?

Ça en est tellement débile qu'on s'en veut d'avoir à souligner pareille évidence.

L'échec se profilant boucs émissaires et coupables apparaissent tout désignés, c'est la séquence suivante...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu