Avertir le modérateur

mercredi, 19 août 2015

L'impréparation du XV de France : du muscle sans cervelle

Hallucination collective, sport et chauvinisme constituent un trio aussi infernal que ceux à base de Rocco (sea, sex and sun).

Premier enfumage : depuis un bon mois qui s'intéresse aux Bleuxv n'entend parler que de préparation physique intense et d'esprit commando.

Partout est mis en avant le fait que les 36 en chient à pied, en  à vélo, à cheval, quand ce n'est pas en trottinette.

D'abord, c'est à se demander ce que les types foutent en club. Ils doivent suivre le régime du gonze en rugby loisir à base de pâtés saturés de graisse, de chips pleines de gras, de rouge qui tache, le tout agrémenté de frites baignant dans l'huile. Si j'étais préparateur physique d'un club de Top 14 je prendrai cette insistance à mettre en avant la condition physique des Bleuxv comme un affront autant personnel qu'indélébile.

 Ensuite, c'est pour le moins normal que pour une compétition d'une durée réduite et pour laquelle les quatre premiers matchs sont capitaux, les joueurs soient au pic de leur forme et suivent une préparation en ce sens.

Enfin, on ne va pas pleurer sur 36 types en pleine possession de leurs moyens physiques, ayant décidé d'être des sportifs professionnels, de vivre de leurs passions et d'en tirer une certaine reconnaissance, de transpirer en short. Qu'ils se rassurent, il existe de nos jours des déos efficaces 48 heures.

Mais l'essentiel n'est pas là, en mettant l'accent sur cette intense préparation physique on prend à nouveau l'amateur de gonfle pour un lapin à bretelles.

Primo, parce qu'être le plus affuté du monde ne suffit pas à faire un joueur de rugby. C'est indéniablement une condition nécessaire dans le rugby pro, mais très loin d'être suffisante sans quoi sur le pré on ne rencontrerait que des décathloniens.

Deuxio, une grosse préparation physique n'est aucunement le gage d'une quelconque supériorité dans la mesure où les autres font pareil. Prenons une équipe A supérieure à une équipe B, et le même équipe A affutée face à la même équipe B affutée, toutes choses étant égales par ailleurs, l'équipe A affutée restera supérieure à l'équipe B affutée. En clair des Bleuxv affutés perdront face à des Irlandais affutés, comme ils perdent face à eux depuis 4 ans...

Tercio, mettre en avant le travail physique, permet de dissimuler (pas à notre regard acéré de sage de l'ovale, lu par un lecteur au regard non moins acéré) les lacunes techniques, dans la mesure où il est plus facile de soulever de la fonte que de travailler la passe (dernier exemple en date : la passe de maçon turc d'un Picamoles affuté à un Maestri aussi affuté dont la course de soutien ressemblait à la trajectoire d'un navigateur solitaire dans une tempête, bien beau qu'un seconde pompe soit au soutien, mais au final, l'action qui aurait pu être décisive a magistralement foiré, on pourrait aussi ajouter, ce qu'on ne se prive pas de faire au passage, qu' au cul d'un 8 on doit y trouver un 7 ou un 6, un 10, à la rigueur un 9 ou un 2, plutôt qu'un numéro ne dépassant pas le 5, où étaient-ils les naturels soutiens ?). En bref, bosser le physique pendant 2 mois est destiné à faire oublier tout ce qui n'a pas été travaillé depuis presque 4 ans.

Quatro, le fameux esprit commando a été évoqué par le Goret comme il fallait s'y attendre avec les cancres de l'Ovale. C'est tellement con et gros, qu'on ne se fatiguera pas à rappeler que Richie Mac Caw, pas plus que Retallick ou qu'un Vunipola, n'est membre du GIGN détenant le record du nombre de points au décathlon.

Et si plutôt que causer fonte et pompes sous les barbelés on s'intéressait au jeu, en gros à la cervelle  ?

Commentaires

Je vois que la chaleur tropicale n'entame pas le verve de la plume de notre sage de l'ovale !

Écrit par : Xto | lundi, 24 août 2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu