Avertir le modérateur

lundi, 19 octobre 2015

Du Four nations considéré comme un des beaux-arts

On se gardera bien de tout jugement péremptoire et définitif (c'est assez nouveau concèdons-le, mais la fin est proche) quant à la présence des quatres grandes équipes du SuT. Certes, la chose était probable, mais pas inévitable.

D'abord entre dans ce dernier carré sudiste le hasard du tirage (pour rappel en 2011 le tableau des Bleuxv n'était émaillé que des voisins du Tournoi, Angleterre, puis Pays de Galles).

Ensuite, entre dans cette suprématie sudiste les contingences d'une compétition où des Irlandais littéralement décapités (O'Connel, Sexton, O'Brien, Mahony) ont finit par céder à la suite d'un bête en-avant sur mélée, où des Gallois décimés ont fait jeu égal avec des Boks jusqu'à ce qu'une cruelle inattention défensive les expédie en enfer, où des Ecossais opportunistes se hasardent à un lancer sur le deuxième bloc à la 77ème....

Enfin, si des familiers du Tournoi avaient pu distraire les demies d'une présence sudiste en les rehaussant d'une touche septentrionale, le sort ultime de la compétitition serait sans doute demeuré inchangé en s'offrant à l'un des Big Three.

Faut-il pour autant trouver un goût de naphtaline à notre rugby d'Europe et voir dans un Tournoi plus que centenaire les langues de chat du goûter de Mémée à l'heure du space-cake supersonique  ?

Sans doute pas.

Mais plus que jamais le modèle de l'Ovale qui gagne nous vient du Sud, notre sacro-saint Top 14 gagnerait à s'en inspirer pour colorer nos habituels sept Verdun de fin de semaine des chatoyants tons du Tropique du Capricorne...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu