Avertir le modérateur

vendredi, 05 février 2016

Ere Novès, An I : le changement c'est pas pour maintenant !

Qu'attendre de ce Tournoi 2016 marquant les débuts attendus de Novès ?

Pas grand chose, pour ne pas être déçus, mais surtout parce que rien n'a changé. Si rien ne change, la manière et les résultats ne changeront pas.

Ou plus exactement, ce qui a changé, c'est le boss des BleuXv : Novès, dont il faut saluer la prudence, pas de déclaration à l'emporte-pièces (ça le change), pas d'objectif sportif précis, hormis on va essayer de faire mieux, ce qui est évidemment assuré tant le Goret et son staff ont plongé le rugby tricolore dans le seau d'une mélasse teintée de nullité et de suffisance et un port du costard de la fédé plus classe que le Goret. C'est tout et c'est bien peu.

Le maintien de Bru témoigne d'une continuité inquiétante, pendant la Coupe du Monde, le désastre en touche a été flagrant, quant à la mêlée tout au long de ces 4 dernières années elle a été plus ballotée que les couilles du Gros dégueulasse . Rien de rassurant pour l’avenir donc. Si Novès considère qu'il n'est pas comptable de cette faillite, on en vient alors à se demander : mais à quoi servait-il donc ?

Continuité aussi (pour l'heure en tout cas) dans le fameux Système.

Un peu comme le méchant dans James Bond, tout est de la faute du Système, on ne le voit jamais, son action est néfaste autant qu’irrésistible ; insaisissable à la manière de Fantômes (rire sardonique), tombant un masque pour mieux en révéler un autre. Si donc toute la bouillie de rugby qui est sortie de la Coupe du monde est la faute au Système, toujours en place, rien ne va changer.

A moins que le jeu et les joueurs changent ?

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu