Avertir le modérateur

lundi, 14 novembre 2016

Après France-Samoa : vivement France-Australie

De ce match entre la France et les Samoa on retiendra deux choses :

-une nouvelle preuve de l'incurie de la fédé ayant réussi à faire de l'accès au stade une bien belle épreuve, ça veut un stade à 80 000 places et s'est pas foutu de permettre à 30 000 spectateurs d'accéder dans de bonnes conditions au match ;

-une nouvelle preuve de l'incurie de la fédé ayant réussi à faire de l'accès à la pompe à bière une bien belle épreuve, ça veut un stade à 80 000 places et s'est pas foutu de permettre à quelques buveurs de mousse de s'humecter le gosier avant d'être complètement desséché.

Sur le plan sportif on retiendra l'inquiétude que suscite un pack en papier crépon, un colosse qui prend un raffut de benjamin, Maestri qui est au poste de seconde ligne des années 2010 ce que Jean Condom fut aux années 80, c'est-à-dire une figure ectoplasmique. Une troisième ligne aussi complémentaire qu'un boite de douze de clés de 13, si naturellement on préfère la polyvalence à la monovalence, on y chercherait en vain un coureur/gratteur.

Derrière, Fofana a encore brillé, son association avec Lamerat est prometteuse. On sera moins dithyrambique pour Vakatawa dans la mesure où sa capacité à bien défendre reste douteuse, mais derrière un Trinh Duc bien sobre on a senti des trois-quarts avec l'envie d'avoir envie, et rien que pour ça on attend avec impatience le France-Australie qui arrive à grand pas.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu