Avertir le modérateur

dimanche, 20 septembre 2015

Le jour d'après...Les Boks se font hara-kiri

A mon voisin frontiste (le Sud n'est pas qu'une terre de rugby) qui me demandait : "Tiens-toi qui a une chemisette Cambérarero (le Sud sait aussi être une terre d'élégance) tu dois t'y connaitre en rugby, c'est quoi cette histoire de Japonais qui battent les gentils afrikaners ? " (phrase conclue avec un brin de nostalgie dans la voix ).

Ebé lui dis-je, c'est comme si Philippot convolait en justes épousailles avec Clémentine Autain, un truc tellement improbable que l'idée ne te vient pas.

C'est vrai que la chose est si extraordinaire qu'elle ne parait pas vraie, le plus simple est donc de la tenir pour fausse pour essayer d'y voir plus clair, puisque dès lors que les japonais qui n'avaient pas gagné depuis 1991 battent l'un des prétendants à la couronne mondiale, tout est possible.

Et justement non, on a fait tourner à fond les bécanes bourrées de stats jusqu'à la gueule, il en ressort :

Que lorsque le champion n'est pas chez lui (1987, 1995, 2011), il est du Sud sauf en 2003, mais qu'il compte toujours parmi les équipes dominant le rugby mondial les années précédant la compétition.

En 2015, la France joue-t-elle à domicile ?

La réponse est non.

La France est-elle une équipe du Sud ?

La réponse est non.

La France a-t-elle dominé le rugby mondial ces dernières années ?

La réponse est non.

On en déduit assez facilement, qu'il faut arrêter de nous enfumer avec des fadaises à la Marc Lévy du genre : Et si c'était vrai que c'est possible d'être heureux en ovale pour toujours mon amour...

Rien, absolument rien n'atteste le discours du staff et des joueurs visant à faire accroire que la Coupe du monde reste un Tournoi que n'importe quelle équipe du gratin mondial peut gagner.

Rien n'est plus faux, c'est faux et archi-faux, l'équipe sacrée a toujours été la meilleure, sauf en 1995, c'est vrai, mais à ce moment là, la compétition dépassait le cadre sportif pour s'inscrire dans la légende d'une nation en reconstruction.

En 2015, Hollande est-il Mandela ? J'ose à peine poser la question à mon voisin..

dimanche, 24 novembre 2013

Les crashs Tests d'automne en XV enseignements

Au sortir de ces trois tests d'automne on se dit :

1. que l'arbitre vidéo du match Bleus-Boks aurait mérité d'être talent d'or...

2. que les jours où les Bleus se feront entuber comme le provincial naïf dans un bar de ¨Pigalle où seul le champagne coule à flots, il faudra s'en souvenir

3. que ses tests sont finalement très utiles pour savoir que les Blacks sont plus forts que les Bleus

4. que les Boks sont plus forts que les Bleus

5. que les Bleus sont plus forts que les Tonga

6. que la plupart des joueurs de l'équipe de France n'ont pas le niveau international (Forrestier, Kayser, Papé, Chouly, Lauret, Thales) et que très rares sont ceux qui le possèdent avec régularité (Fofana), quant aux autres ils y sont par intermittence.

 7. que les Bleus sont depuis longtemps en panne de leader

8. qu'enfin les Bleus sont réguliers, mais dans la défaite

9. que du coup on n'entend plus les commentateurs les présenter comme vices-champions du monde. La comparaison depuis le sacre des Blacks, quasi-invincibles, et les Bleus, presque toujours battus est d'une rare cruauté pour ceux qui déparlent depuis bien trop longtemps dans les micros

10. qu'aucune dynamique ne conduit les Bleus vers le tournoi 2014

11. que le XV de France n'a aucune identité sportive

12. que la question de la compétence du staff au plus haut niveau commence à se poser

13. que les Beefs vont venir gagner au stade de France

14. que l'équipe de France est devenue bien moyenne

15. qu'en conséquence on va (encore) souffrir cet hiver

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu